Plus de jeunes dans les syndicats : confiance et accompagnement

« Confiance et accompagnement » sont les maitres-mots du recrutement et de la meilleure intégration des jeunes dans le travail syndical, d’après Romain Dargent. L’élu CFE Énergies du CNPE de Dampierre s’est exprimé devant le Comité Exécutif d’IndustriAll Europe en sa qualité de coprésident du comité jeunes d’IndustriAll Europe à Bruxelles. Le ComEx a adopté à l’unanimité le plan d’actions jeunes qu’il a présenté.

À la tribune, devant une centaine de responsables syndicaux de toute l’Europe, Romain Dargent a rappelé les problèmes spécifiques aux jeunes en Europe : 14 % sont au chômage (6 % pour l’ensemble de la population), 40 % ont des emplois précaires (contre 10 %), et un quart d’entre eux vivent dans la pauvreté. Il a aussi insisté sur un paradoxe : les jeunes veulent s’engager, mais les organisations syndicales ont du mal à recruter des jeunes.

Il y a un consensus parmi les syndicalistes pour reconnaître que recruter plus de jeunes est essentiel pour l’avenir du mouvement syndical. Par la voix d’Anne Laszlo, nous avons aussi insisté au ComEx sur la nécessité de ne pas cantonner les jeunes dans leur rôle de jeunes, mais de les intégrer dans tous les groupes de travail et à tous les niveaux.

Romain Dargent à la tribune du ComEx d’IndustriAll Europe (à gauche sur la photo)