Hercule : chronique d’un désastre inéluctable ! SAISON 2020 – Épisode n° 2

La TRILOGIE HERCULE : « Les 12 plaies d’Hercule »

BLEU ? VERT ? AZUR ?

Pour l’Alliance CFE UNSA Énergies,
HERCULE, c’est
carton rouge !

  1. Une mauvaise réponse, sans aucune autre alternative, à un réel problème mal posé
  2. Le démantèlement d’un groupe intégré dont le modèle a fait et continue de faire ses preuves
  3. La mise en danger du monopole d’Enedis sur les concessions de distribution
  4. La mise en péril de la péréquation tarifaire côté VERT, donc de l’égalité de traitement des clients
  5. Aucune garantie sur les liens et donc les synergies entre AZUR et BLEU, au risque de fragiliser l’avenir d’EDF Hydro mais aussi le parc nucléaire
  6. Le risque de voir les sources de financement taries au gré des choix politiques côté BLEU
  7. L’exposition totale à l’appétit des marchés financiers côté VERT, en dépit de l’intérêt général
  8. Une organisation qui serait encore plus floue qu’aujourd’hui à l’externe, en particulier pour les acteurs et élus des territoires sur lesquels le Groupe opère aujourd’hui
  9. Une forme de « capitulation en rase campagne » face au dogme du marché intérieur, de la concurrence et de l’anti-trust de la Commission Européenne
  10. Une PPE victime d’une multiplicité d’acteurs, certains nouveaux, aux priorités et aux intérêts divergents
  11. Le coup de frein voire la fin des parcours professionnels au sein du Groupe
  12. L’oubli de l’essentiel : la sécurité d’approvisionnement électrique du pays, la maîtrise globale de la chaîne de valeur du système électrique, l’efficacité et l’engagement professionnel des salariés à l’implication sans faille.

En créant deux voire trois mondes, Bleu, Vert et Azur, que tout sépare sauf un frêle lien capitalistique, il s’agit bel et bien d’un éclatement de l’électricien EDF et donc la mort de l’électricien national au moment où l’électricité est la clef de la décarbonation et de la souveraineté énergétique du pays. Cherchez l’erreur !

Au-delà de scinder l’entreprise en plusieurs morceaux, Hercule conduit à de multiples désoptimisations. Dès lors, personne ne peut plus prétendre qu’HERCULE préserve le caractère intégré du Groupe EDF.

 

Le 26 novembre, mobilisons-nous tous via a minima 1 heure de grève !

Signez et partagez la pétition

 

 

Téléchargez le document

CFE Energies

GRATUIT
VOIR