Rassemblement pour dénoncer la fermeture anticipée

Ce 31 mars, rassemblement devant la centrale du Havre pour dénoncer la fermeture anticipée pour des raisons purement politiques

Visible de très loin, à coté des deux cheminées immenses, le logo EDF est maculé de rouge, signe de la fermeture annoncée.
Les militants de l’Alliance CFE UNSA Énergies de l’UP du Havre Mélanie LOLLIER PLOUNIEZ  et Jérôme LECOINTRE ont été rejoints par leurs collègues de l’UP Cordemais, Damien MOUILLE, Jean-François TABARE  et Christophe DUPONG du CNPE de PALUEL.

Un grand barnum installé sur le parking a accueilli les représentants des Organisations Syndicales : la CGT, la CFE Énergies, l’UNSA Énergie  ainsi que deux députés : Sébastien JUMEL et Jean-Paul LECOQ et de nombreux agents pour les prises de paroles. La presse était présente pour cette occasion.
Les Secrétaires Généraux Adjoints de la CFE Énergies Pascal JACQUELIN et de l’UNSA Énergie Ludovic GODART ont exposé l’incompréhension de cette décision de fermeture purement politique et l’impact économique et social qu’il génère pour les agents (environ150 agents EDF et 80 salariés prestataires permanents y sont encore affectés ).
Plusieurs agents se sont aussi exprimés à titre personnel, dont Jérôme. On y a entendu :  courage, fierté, emblème… mais aussi colère et amertumeincompréhension et tristesse. Des mots venant du cœur avec plus ou moins de poésie.
L’Alliance CFE UNSA Énergies salue une nouvelle fois l’engagement et le professionnalisme des salariés, elle reste à leur écoute, à leur service et en soutien de ses militants.
Article signé : Corinne BOSQUET NABAT et Pascal JACQUELIN
CFE Energies

GRATUIT
VOIR