Le Comité Économique et Social appelle à sauver la SHEM

Le 6 novembre, l’Alliance CFE UNSA Énergies interpellait Mme la Ministre de la Transition Écologique au sujet de l’avenir de la SHEM et de ses salariés.

Le Comité Social et Économique de la SHEM vient de lancer une pétition en ligne et demande à l’État français de renoncer à la mise en concurrence des concessions de la SHEM.

“Des informations sûres provenant de l’État et de l’Europe indiquent que les concessions hydroélectriques échues de la Société Hydroélectrique du midi (SHEM), et seulement celles de la SHEM, pourraient être mises en concurrence au niveau européen, suite à la mise en demeure de la France par l’Europe.

Ces concessions représentent 45 % de la production moyenne de l’entreprise et la perte d’une seule d’entre elle remettrait en cause sa survie. Or, dans le respect du principe de mise en concurrence européen et compte tenu des appétits féroces de certains acteurs majeurs de l’énergie pour entrer sur le marché de l’hydroélectricité, il est certain que la SHEM ne pourra pas maintenir son périmètre d’activité.

Ainsi on verrait disparaitre une entreprise centenaire connue et reconnue, parfaitement intégrée dans ses territoires d’implantation qui vont des Pyrénées Atlantiques et Hautes-Pyrénées aux Pyrénées Orientales en passant par le Massif central et la région toulousaine où se situe le siège. Elle constitue pour les différentes vallées, un partenaire économique privilégié et fiable. Sa disparition entraînera de fait des destructions d’emplois sur tous ces territoires, que ce soient les emplois des salariés de la SHEM (320 personnes) ou les emplois indirects qu’elle créé.

En outre, les concessions de la SHEM pourraient être confiées à des entreprises privées européennes alors même que l’hydroélectricité et la gestion de la ressource en eau constituent des enjeux majeurs pour le futur de notre pays.

La mise en concurrence n’est pas inéluctable, d’autres solutions sont possibles et ont été mises en œuvre par nos voisins européens afin de protéger leurs concessions.

Nous demandons à l’État français de renoncer à la mise en concurrence des concessions de la SHEM.

Soutenez cette pétition afin d’amplifier l’influence de notre action et pousser les décideurs à nous entendre.”

Le Comité Social et Économique de la SHEM.

Signez la pétition

 

CFE Energies

GRATUIT
VOIR