ENGIE : cession de 11,5 % de participation dans GRTgaz au consortium public SIG

Déclaration de la CFE Énergies à la sortie du Conseil d’Administration d’ENGIE

La CFE Énergies prend note en sortie du Conseil d’Administration d’ENGIE – qui s’est tenu à la tour T1 le 29 juillet 2021 – de l’annonce officielle de la nouvelle cession par ENGIE d’une partie de sa participation de 74,6 % au capital de GRTgaz au consortium public SIG qui détient actuellement 24,8 % de GRTgaz.

Un an après l’annonce de sa nouvelle stratégie, ENGIE a donc décidé de céder 11,5 % du capital de GRTgaz au consortium public SIG – composé de CNP Assurances et de la Caisse des Dépôts – pour un peu plus d’1,1 milliard d’euros. Cette opération s’inscrit dans le cadre du programme de cessions d’ENGIE annoncé en juillet dernier portant sur un plan de 9 milliards d’euros sur la période 2021-2023.

La CFE Énergies prend note de cette modification de capital qui, à ce stade n’apporte pas de modification sur les actifs industriels, ni sur la gouvernance de GRTgaz puisque ENGIE restera majoritaire seul et conservera 100 % de la consolidation des résultats financiers de GRTgaz.

La CFE Énergies note aussi qu’à l’occasion de cette cession, il y a simplification des rapports capitalistiques entre SIG, ENGIE et GRTgaz concernant l’actionnariat de la filiale Elengy, qui sera désormais détenue à 100 % par GRTgaz. À l’issue de l’opération, le consortium SIG détiendra donc un peu plus de 38,6 % des parts de GRTgaz et ENGIE environ 60,9 %.

La CFE Énergies salue la montée au capital de GRTgaz de SIG – consortium public composé de CNP Assurances et de la Caisse des dépôts – présent dans le capital de GRTgaz depuis plus de 10 ans maintenant, preuve d’une vraie logique industrielle et de leur confiance dans nos infrastructures gazières et dans nos salarié(e)s, que ce soit à la maille de GRTgaz ou de ses filiales Elengy et GRTgaz Deutschland.

La CFE Énergies salue également la volonté d’investissement de long terme de SIG dans les actifs industriels gaziers français et le développement des Gaz Renouvelables, signe de la reconnaissance qu’ils jouent un rôle indispensable dans un mix énergétique équilibré et sécurisé vers une Transition Énergétique Française économe et à l’écoute de toutes ses parties prenantes en Territoires.

La CFE Énergies restera néanmoins vigilante à ce que cette montée de SIG au capital de GRTgaz ait un impact positif sur tous les investissements nécessaires à venir aussi bien à GRTgaz qu’à Elengy, et plus particulièrement sur nos investissements de sécurité.

CFE Energies

GRATUIT
VOIR