L’énergie nucléaire doit intégrer la classification européenne

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

L’énergie nucléaire doit intégrer la taxonomie européenne

Les fédérations énergies et Métallurgie CFE-CGC ont signé ce jour un courrier commun à plusieurs organisations syndicales européennes à destination de la Présidente de la Commission Européenne, Ursula VON DER LEYEN, sur la nécessité d’inclure l’énergie nucléaire dans la taxonomie européenne.

La taxonomie européenne, une fois mise en place, permettra d’identifier les secteurs d’activités qui contribuent de manière durable à l’atteinte des objectifs climatiques de l’Europe et conditionnera leurs accès aux financements.

Exclure l’énergie nucléaire de la taxonomie européenne conduirait donc à fragiliser toute une filière (plus d’un million d’emplois en Europe dont 220 000 en France) qui fournit pourtant actuellement près de la moitié de l’électricité à faible teneur carbone dans l’Union Européenne, permettant ainsi d’économiser annuellement l’émission de plus d’un demi-milliard de tonnes de CO2. En outre, les secteurs utilisateurs de cette énergie, notamment les électrointensifs au cœur de l’industrie européenne, seraient eux aussi fortement impactés.

Pour la CFE-CGC, la transition de l’Europe vers sa neutralité carbone ne peut se priver de l’avantage du nucléaire, car c’est la clef de la réussite du Green Deal porté par la Commission Européenne.

La CFE-CGC s’est donc jointe aux organisations syndicales européennes pour demander à la Commission Européenne d’engager sans tarder un dialogue pour que l’énergie nucléaire puisse jouer son rôle dans la construction d’une Europe sans carbone à l’horizon 2050.

Document imprimable :

Contacts presse :
Cyrille VINCENT – Fédération Métallurgie – 06 77 29 85 44 – cyrille.vincent@metallurgie-cfecgc.com
Alexandre GRILLAT – Fédération Énergies – 06 77 74 51 69 – alexandre.grillat@cfe-energies.com

CFE Energies

GRATUIT
VOIR