Taxonomie européenne

L’Alliance CFE UNSA Énergies poursuit le combat auprès de la Commission Européenne pour l’avenir des industries électriques et gazières

L’Alliance CFE UNSA Énergies mène depuis deux ans la bataille pour assurer le financement des investissements et donc l’avenir du nucléaire et du gaz. En répondant à son courrier d’avril dernier, la Présidence de la Commission européenne semble avoir entendu ses arguments. Mais face à des engagements dont la temporalité reste vague, l’Alliance CFE UNSA Énergies, avec d’autres syndicats européens, poursuit son combat pour l’inclusion des industries électriques et gazières dans la taxonomie européenne.

[…]

L’Alliance CFE UNSA Énergies est persuadée que l’Europe ne réussira pas son Green Deal et sa neutralité carbone en ne jurant que par des énergies qui n’ont de vert que le nom et en faisant l’impasse sur les atouts que sont les industries électriques et gazières. Ainsi qu’il ressort des rapports du GIEC et des recommandations d’organismes internationaux tels que l’ONU, l’AIE, l’OCDE… tous les outils permettant de décarboner vite et fort doivent être utilisés et la neutralité technologique bas carbone doit plus que jamais être la colonne vertébrale de la taxonomie européenne.

[…]

La réponse de la Présidence de la Commission est porteuse d’espoir même si elle n’est pas dépourvue de certaines ambiguïtés et reste vague sur la temporalité. C’est pourquoi l’Alliance CFE UNSA Énergies a intensifié son action en faveur d’une taxonomie responsable en nouant des contacts réguliers avec les eurodéputés français engagés dans les travaux de la taxonomie européenne, et pris l’initiative cet été d’un nouveau courrier signé par les syndicats de 10 pays européens.

L’Alliance CFE UNSA Énergies voit dans la réponse de la Présidence de la Commission européenne la preuve que l’action syndicale auprès des institutions européennes est aussi essentielle qu’utile. En s’appuyant sur l’union qui fait la force, la voix des salariés peut et doit être portée auprès des décideurs européens… ne serait-ce que pour éviter des décisions qui se prennent dans leur dos et sur leur dos !

 

Téléchargez le document complet

CFE Energies

GRATUIT
VOIR