L’intersyndicale écrit aux élus de la République

Objet : Alerte sur un secteur énergétique français en danger

Mesdames, Messieurs les élus de la République,

L’intersyndicale FNME-CGT, CFE-CGC Énergies, FO Énergie et Mines, FCE-CFDT s’adresse solennellement à vous, élus de la Nation, car elle considère que l’avenir du secteur énergétique français est aujourd’hui gravement menacé.

Les projets de désorganisation et de démantèlement des deux énergéticiens français EDF et ENGIE s’accélèrent bien qu’ils ne reposent sur aucun fondement politique sensé, ni véritables projets industriels procédant d’une vision stratégique guidée par l’intérêt général, et ce pour le plus grand bonheur des banques d’affaires et avec la bienveillance de l’État. Ces évolutions sont parfois présentées comme répondant à des exigences venant de la Commission Européenne en matière de fonctionnement du marché concurrentiel de l’énergie. De fait, c’est tout le service public de l’énergie qui est aujourd’hui en danger, subissant les conséquences de ces meccanos strictement capitalistiques.

Les Industries Électriques et Gazières et leurs salariés ont pourtant démontré et démontrent encore aujourd’hui, au plus fort d’une année marquée par la crise sanitaire, sans relâche jour après jour leur rôle central dans la qualité du service public de l’énergie, au service de la transition énergétique bas carbone de la France. Ils sont également aujourd’hui plus que jamais au service de la relance économique du pays. L’heure n’est donc pas au démantèlement des formidables outils industriels que sont les énergéticiens français mais bel et bien à leur consolidation, pour le bien commun et l’intérêt général.

Dans ce contexte, les Fédérations syndicales représentatives de la Branche des IEG ont pris la décision de coordonner des initiatives d’actions, de grève et de mobilisations, afin de stopper cette fragilisation du service public de l’énergie.

[…]

Téléchargez le courrier complet

CFE Energies

GRATUIT
VOIR