ActualitésENEDISLettre Administrateur salarié

Lettre de l’administratrice salariée d’Enedis n°13

Politique industrielle et externalisation

Des trajectoires PMT nettement sousévaluées

Compte tenu de la forte croissance de l’activité, j’ai toujours voté contre les PMT successifs, estimant que ni les investissements ni les trajectoires d’effectifs proposés n’étaient à la hauteur des enjeux. À juste titre ![…]

Quelle politique de soustraitance chez Enedis ?

Pour répondre aux besoins actuels, une extension de la soustraitance et une massification des achats sont prévues pour :
♦ Les activités techniques clientèle de niveau 1 ;
♦ Les raccordements simples dans une logique « de bout en bout » études programmationréalisation ;
Les activités de maintenance, pour le préventif réseau et postes, pour la maintenance
branchements
et colonnes, et pour le curatif aérien ;
Les activités d’ingénierie (achats d’ouvrages, appui à la maîtrise d’œuvre ou maîtrise d’œuvre déléguée) dans une logique de répartition interne/externe du besoin de ressources complémentaires, en visant 50% des nouvelles ressources en interne et 50% en externe.

Comment cette politique s’illustretelle chez Enedis ?

Enedis connaît une forte augmentation de son activité « raccordement » (raccordements EnR, bornes VE, etc.). Et cette hausse est pérenne dans le temps. Cette politique entérine le principe suivant : devant une hausse de l’activité, Enedis répond certes par un peu d’embauches, par une demande accrue de productivité des salariés, mais aussi par l’externalisation, y compris dans des secteurs que nous jugeons « cœur de métier » comme la MOAR.[…]

Nous notons enfin que cette politique fait l’impasse sur la politique dépannage, pérennisant le fait qu’une même catégorie de client ne soit pas réalimenté de la même façon suivant son unité d’appartenance.[…]

En synthèse

“Ma mission au conseil de surveillance sera donc d’abord de combattre cette stratégie financière et ainsi de permettre une politique industrielle plus environnementale et garante des intérêts vitaux de notre entreprise.” Isabelle Chevalier

 

Télécharger la lettre complète

Print Friendly, PDF & Email
Aller au contenu principal
CFE Energies

GRATUIT
VOIR