L’avenir d’EDF

La recapitalisation d’EDF pour lui permettre d’investir dans la transition énergétique, c’est maintenant !

Après le plan France Relance de 2020, le Premier Ministre a réaffirmé devant le Conseil National de l’Industrie sa volonté de lancer un plan d’investissement « France 2030 » en vue de « consolider les positions industrielles dans lesquelles… mais aussi pour reconquérir notre souveraineté dans certaines filières ».

La question énergétique est au cœur de ces enjeux de souveraineté et de réindustrialisation mais aussi du combat climatique. Le Gouvernement doit donc orienter les financements de ce futur plan d’investissement vers la transition énergétique bas carbone. En déclarant vouloir donner aux « réacteurs nucléaires des successeurs à la mesure des révolutions technologiques du 21ème siècle », le Président de la République montre clairement la voie.

[…]

Pour la CFE UNSA Énergies, le Gouvernement doit saisir l’opportunité de ces fonds issus des plans de relance français comme européen pour soutenir les investissements bas carbones de la France. Dans cette perspective, elle appelle l’État à donner à l’opérateur central de la transition bas carbone du pays qu’est EDF les moyens d’investir dans le modèle français de transition énergétique qui repose sur la complémentarité entre nucléaire et énergies renouvelables.

[…]

En accompagnant ainsi EDF, l’État démontrera qu’il n’est pas qu’un actionnaire comme les autres, et qu’il peut agir en véritable stratège industriel au service de la Nation. Loin du mantra de la réforme ou d’un meccano capitalistique herculéen reposant sur la doxa de la création de valeur actionnariale irriguant les milieux financiers, la CFE UNSA Énergies considère que cette recapitalisation serait le meilleur moyen d’éviter au groupe EDF d’être « relégué en seconde division » et de dissiper la crainte de le voir « ne pas pouvoir rester un acteur de premier plan ».

Faire des investissements d’EDF et de leur financement les moteurs crédibles et efficaces d’un Green Deal européen résolument bas carbone et d’une véritable réindustrialisation française, c’est une ligne directrice que défend la CFE UNSA Énergies auprès des décideurs.

Téléchargez le document

 

CFE Energies

GRATUIT
VOIR