La voix de la CFE Énergies à Bruxelles

Lors du colloque des Entretiens Européens qui s’est tenu à Bruxelles les 13 et 14 octobre et qui était consacré aux investissements dans le nucléaire, l’équipe Europe de la CFE Énergies est intervenue aux côtés de ses collègues syndicalistes hongrois pour défendre l’avenir du nucléaire en Europe.
Alors que le débat sur l’inclusion du nucléaire et du gaz dans la taxonomie européenne fait rage, l’heure est en effet à la mobilisation générale pour défendre une décarbonation européenne pragmatique et rationnelle, en aucun cas guidée par l’idéologie verte. Le mouvement syndical européen lui aussi s’est mobilisé, en interpellant la Commission européenne à deux reprises cette année, ne serait-ce que pour porter la voix des salariés, qui sont plus de 1 million en Europe à travailler dans l’industrie nucléaire et qui méritent autant d”écoute, sinon plus, que les ONG environnementales.
Et la crise énergétique actuelle, qui est structurelle, n’en déplaise à la Commission qui semble croire que ceci n’est que temporaire, mérite d’ouvrir les yeux sur les ravages du tsunami vert et libéral à l’œuvre en Europe depuis 20 ans, ne serait-ce que pour éviter que cette crise des prix de l’énergie ne se reproduise à court-terme et demain que le système électrique européen finisse par être durablement et profondément fragilisé.
C’est cette voix experte des salariés que la CFE Énergies a portée à Bruxelles !
CFE Energies

GRATUIT
VOIR