Encore du chemin à faire !

La Journée internationale des droits des femmes trouve son origine dans les manifestations de femmes au début du XXe siècle, en Europe et aux États-Unis, réclamant des meilleures conditions de travail et le droit de vote. 

C’est en 1975, lors de l’Année internationale de la femme, que l’Organisation des Nations Unies a commencé à célébrer la Journée internationale des femmes le 8 mars.

Le 8 mars est une journée de rassemblements à travers le monde et l’occasion de faire un bilan sur la situation des femmes pour faire bouger les lignes. La bataille n’est pas encore gagnée. Cependant des avancées se font sentir au regard de la libération de la parole.

Dans le monde du travail, les femmes prennent petit à petit leur place (+10 points entre 2012 et 2021 sur les postes à responsabilité). Cependant les écarts de rémunération viennent encore noircir le tableau (+7 % pour les hommes à poste égal) sans réelle évolution depuis 2013. Certains métiers sont toujours hyper féminisés (RH, communication, professions juridiques et administratives…) et les filières de formation scientifique et technique peinent à tendre vers la mixité.

L’Alliance CFE UNSA Énergies continue à se mobiliser pour que l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes existe au sein de nos entreprises. Cela se traduit par l’implication au quotidien de ses représentants locaux pour changer le regard, déconstruire les clichés et veiller au respect de la dignité de tous au travers des négociations collectives et aussi de la défense individuelle.

CFE Energies

GRATUIT
VOIR