L’Alliance CFE UNSA Énergies

Le 2 juin 2010, le Conseil National de la CFE Énergies vote à plus de 93 % l’alliance avec l’UNSA Énergie.

Cette alliance, traduite par un accord d’entente électorale et une gouvernance commune, ne constitue pas une révolution, mais bien une évolution de notre syndicalisme vers la troisième force syndicale.  Elle démontre ainsi que le syndicalisme a encore un bel avenir devant lui.

Pour la première fois dans l’histoire des IEG, deux syndicats s’allient pour ouvrir l’offre syndicale proposée et constituer ensemble l’illustration d’un syndicalisme nouveau en mouvement :

  • un pôle réformiste qui conjugue négociation et revendication tout en restant combatif,
  • une alternative innovante à l’opposition de principe et à la réforme de connivence,
  • un syndicalisme fort et responsable,
  • la défense des valeurs démocratiques, républicaines et de service public.

Ce projet de troisième force s’inspire très fortement des valeurs communes de la CFE Énergies et de l’UNSA. Il reconnaît la spécificité du personnel d’encadrement et conserve les méthodes de fonctionnement qui caractérisent les deux syndicats.

Le « réformisme combatif » de l’UNSA est bien en phase avec le concept de « coopération-conflit » de la CFE Énergies et avec l’attente de nombreux salariés.

Les résultats obtenus en novembre 2019 aux élections professionnelles confortent les progressions déjà enregistrées en 2004, 2007, 2010, 2013 et 2016. Ils confirment la pertinence de l’Alliance et l’adhésion rapide des salariés à ce projet syndical.

L’Alliance dispose maintenant de nombreux élus sous la double étiquette CFE UNSA Énergies. Son influence pour porter des projets plus sociaux et défendre les salariés s’en trouve donc grandement augmentée.

Dans un monde syndical figé, cette initiative rompt avec bien des habitudes et bouscule nombre de conservatismes.

« Nous dérangeons l’ordre établi. Tant pis ou tant mieux ! Nous sommes habités par la volonté de construire. Nous avons la conviction qu’un élan et un rassemblement des forces syndicales et réformistes autour de nos deux organisations peuvent, à terme, transformer le paysage syndical et l’ensemble de nos relations sociales afin de défendre au mieux les intérêts de chaque salarié.

Sans renier notre passé, nous sommes tous, CFE Énergies & UNSA Énergie, fiers de cette évolution du syndicalisme dans le XXIe siècle. »

CFE Energies

GRATUIT
VOIR