Une aberration écologique, industrielle, économique et sociale

Ce 30 juin 2020,  le 2ème réacteur de la centrale de Fessenheim a été arrêté. Mise en service en 1977, la centrale a cessé définitivement de fonctionner et de produire de l’électricité décarbonée.

Pour l’Alliance CFE UNSA Énergies, cette fermeture, qu’elle n’a cessé de dénoncer, est une aberration écologique, industrielle, économique et sociale.

Alexandre Grillat, Secrétaire National en charge des Affaires publiques et institutionnelles, France Europe et International à la CFE Énergies nous explique l’analyse et la position de l’Alliance CFE UNSA Énergies sur la fermeture de Fessenheim et la politique énergétique pour faire face à l’urgence climatique.

CFE Energies

GRATUIT
VOIR