Un scrutin dans un contexte inédit

L’élection des représentants des salariés au Conseil de surveillance de RTE s’est déroulée du 25 juin au 2 juillet 2020, après une campagne électorale menée dans le contexte inédit de crise sanitaire et de reprise progressive d’activité.

Il faut noter une participation en fort retrait par rapport à la dernière élection puisque celle-ci n’a atteint que 52,23 % contre 65,19 % en 2015, la situation de crise sanitaire n’étant sûrement pas étrangère à cette mobilisation en baisse.

La liste conduite par Paul ALFONTES, parrainée par la CFE Énergies et soutenue par l’UNSA a obtenu 23,78 % des suffrages tous collèges confondus et 38 % des voix du collège cadre. La liste parrainée par la CGT a obtenu 39,89 % (2 sièges) tandis que celle parrainée par la CFDT a obtenu 26,23 % (1 siège) et celle parrainée par FO, 10,10 % (aucun siège).

Paul ALFONTES, candidat tête de liste, pour la liste parrainée par la CFE Énergies soutenue par l’UNSA siègera donc au Conseil de Surveillance pour les cinq prochaines années, comme il le fait déjà depuis deux ans.

La CFE et l’UNSA Énergies remercient vivement toutes celles et ceux qui nous ont accordé leur confiance.

Un grand merci à l’ensemble des militantes et militants qui, par leur engagement aux côtés des salariés, ont contribué à ce résultat.

 

 

 

 

CFE Energies

GRATUIT
VOIR