Les partenaires sociaux ont un rôle primordial à jouer

À l’heure où de nombreuses interrogations surgissent sur les moyens de réagir face à la crise économique et sociale faisant suite à la crise sanitaire, les organisations CFDT, CFE-CGC, CFCT, UNSA, MEDEF, CPME, U2P et FNSEA, considérant que les partenaires sociaux, représentants légitimes des employeurs et des salariés, ont un rôle majeur à jouer ont adressé au Président de la République, un texte commun faisant part de leurs propositions pour contribuer à une sortie de crise efficace et juste.

“La France sort lentement d’une crise sanitaire qui n’a pas fini ses ravages à travers l’Europe et le monde pour rentrer dans une crise économique dont nul ne peut mesurer aujourd’hui ni l’ampleur, ni la durée, ni les conséquences.

Dans ce contexte d’incertitude et d’inquiétude fortes, les postures traditionnelles peuvent pousser à l’affrontement. Nous sommes convaincus qu’il faut, pour résoudre les difficultés qui commencent, un autre état d’esprit et une logique différente. L’objectif, et également la méthode, doivent être d’installer entre nous des relations de confiance mutuelle, sur la base de notre volonté partagée de voir le pays sortir de cette période de crise économique en ayant préservé ses entreprises, ses emplois, et évité une crise sociale.

Nous pensons donc que les partenaires sociaux, représentants légitimes des employeurs et des employés, ont un rôle majeur à jouer pour imaginer des solutions.

Nous avons pour cela pris le parti de partager entre nous, avec franchise, nos points d’alerte et nos inquiétudes et de discuter ensemble de priorités communes. Le devenir des services publics essentiels à tous en est une. La société dans son ensemble a un besoin vital de ces services publics, mais leur maintien dépend de la vitalité de la société et de la solidité de l’économie, qui repose sur l’activité des entreprises. La question de la protection sociale dans son ensemble doit pouvoir être traitée avec le même regard.

Sur ces sujets prioritaires, nous souhaitons engager, avec volontarisme et pragmatisme, un travail de réflexion et d’élaboration de propositions capables de répondre aux exigences de l’après pandémie, en restant attentifs aux attentes profondes de la société. Ces propositions devront pouvoir conduire entre organisations à des ententes, à des accords, qui mettront en œuvre des réponses concrètes.”

[…]

Lettre complète à télécharger

CFE Energies

GRATUIT
VOIR