L’Alliance CFE UNSA Énergies demande au Gouvernement de soutenir pleinement le projet ECOCOMBUST

Dans un courrier adressé à la Ministre de la Transition Écologique et Solidaire le 6 août, l’Alliance CFE UNSA Énergies demande au Gouvernement de soutenir pleinement le projet ECOCOMBUST sur le site de la Centrale de Cordemais. Elle considère que ce projet industriel s’inscrit parfaitement dans l’objectif de relance industrielle bas carbone voulu par le Gouvernement.

Répondre à l’exigence d’une relance industrielle bas carbone

Alors que les rapports se succèdent depuis plusieurs années pour alerter sur l’urgence de l’action climatique, l’Alliance CFE UNSA Énergies considère que la relance ne fera sens que si elle prépare la résilience climatique de la France.

Cela suppose, comme l’indiquent la Convention citoyenne pour le climat et le Haut Conseil pour le Climat, d’orienter les investissements vers « les secteurs respectueux du climat », « les infrastructures compatibles avec la neutralité carbone » et l’innovation pour soutenir les technologies bas carbone et leur industrialisation qui permettront la décarbonation de notre économie.

Pallier le risque de rupture d’approvisionnement électrique

 Dans le même temps, les épisodes de prix négatifs sur le marché français et européen de l’électricité que nous avons connus au printemps avec la baisse de la demande d’électricité mettent en lumière les alertes que Fatih Birol, le Directeur Général de l’Agence Internationale de l’Énergie, avait adressées quant au risque de rupture d’approvisionnement électrique en période de faible consommation et par conséquent d’absence de flexibilité apportée par la consommation industrielle.

A l’instar de France Stratégie qui met en avant la fragilisation du système électrique alors que l’électricité est un « bien essentiel à notre économie, ne serait-ce que parce qu’elle alimente tous nos systèmes d’information et de télécommunication » et les hôpitaux, Fatih Birol rappelle la dépendance croissante de notre société à l’électricité du fait de la décarbonation qu’elle permet et de la digitalisation, et les conséquences d’une rupture d’approvisionnement électrique au cours d’une crise telle que celle que nous vivons.

[…]

C’est pourquoi l’Alliance CFE UNSA Énergies demande au Gouvernement de placer le projet ECOCOMBUST au cœur du plan de relance pour qu’il puisse bénéficier d’un soutien financier public, condition essentielle de son engagement. Ce serait ainsi agir de manière aussi concrète que rapide en faveur d’une relance bas carbone qui soit porteuse d’ambition industrielle et sociale mais aussi de reconversion industrielle territoriale réussie, puisque le maintien de l’emploi est désormais la boussole du Gouvernement.

Lire l’intégralité

CFE Energies

GRATUIT
VOIR