GRTgaz : la CFE Énergies signe l’accord sur la prise des congés et des RTT

Après une négociation marathon d’une semaine, la CFE Énergies signe l’accord sur la prise des congés et JRTT.

Après avoir voulu passer en force avec une décision unilatérale, non comprise, mal déclinée et non équitable, la direction de GRTgaz a finalement ouvert une négociation sur la prise de jours de congés et JRTT.

Force de proposition tout au long de la négociation, avec la ferme volonté de trouver un accord gagnant-gagnant permettant de garantir  la reprise d’activité tout en préservant l’intérêt des salariés par une prise raisonnable et lissée de congés d’ici fin mai, la CFE Énergies considère que la négociation a permis de  faire évoluer la proposition initiale et d’aboutir à  un texte donnant davantage de sens et d’équité. Elle a donc décidé de signer cet accord.

La négociation a ainsi permis d’aboutir à :

  • une garantie de disposer chacun a minima de trois semaines de congés cet été,
  • un allongement de la période de la prise de congé souhaitée (allongement du 11 mai au 31 mai),
  • un report de l’écrêtement des congés annuels repoussé du 30 avril au 31 mai 2020,
  • une nouvelle possibilité d’alimenter le Compte Épargne Temps, limitant de fait la perte de jours de congés annuels,
  • une souplesse entre l’utilisation des congés annuels et des RTT, permettant de modifier les types d’absences déjà enregistrées depuis mars,
  • des souplesses pour tous les salariés exerçant une activité essentielle à l’entreprise au cas où ils ne pourraient prendre ces 9 jours,

et surtout,

  • un don de 300 K€ à trois associations permettant d’associer l’entreprise et l’ensemble de ses salariés à une action de solidarité en faveur du personnel soignant luttant contre le COVID 19 (Fondation Hôpitaux de France) et les populations les plus fragiles (Emmaus et Secours Populaire).

Compte tenu des circonstances et au vu des avancées négociées, la CFE Énergies considère qu’il s’agit là à la fois d’un accord protecteur pour l’ensemble des salariés de GRTgaz, qui les met à l’honneur, ainsi que l’entreprise GRTgaz.

La CFE Énergies et Force Ouvrière ayant toutes deux signé l’accord, celui-ci est donc valide.

CFE Energies

GRATUIT
VOIR