La Commission européenne à contre-courant

Alors que le groupe d’experts de la Commission européenne sur la finance durable vient de rendre ses conclusions, la taxonomie apparaît plus verte que durable.

Aussi nucléo-sceptique que gazo-mitigée, elle pourrait priver l’Europe de certaines de ses meilleures technologies bas carbone ou de transition.

Pourtant, avec la crise majeure que nous vivons aujourd’hui et parce que les investissements bas carbone seront le fer de lance de la relance, c’est le moment ou jamais d’agir rationnellement en ne se privant d’aucune arme bas carbone !

Constatant que la Commission européenne ne se donne pas ainsi vraiment les moyens d’engager l’Europe sur la voie de la neutralité carbone, la CFE Énergies lui demande de procéder sans tarder à une réévaluation technique tel que préconisé par le TEG sur le nucléaire via le recours à une expertise reconnue par la communauté scientifique internationale et de mettre en cohérence la taxonomie avec le Green Deal.

Téléchargez le communiqué

 

CFE Energies

GRATUIT
VOIR