La campagne pour l’élection au Conseil de Surveillance RTE est lancée

Agissons ensemble pour un avenir responsable

L’élection pour le Conseil de Surveillance se tiendra du 25 juin au 2 juillet 2020. Il s’agit d’élire pour 5 ans les salariés au Conseil de Surveillance de RTE. Le Conseil de Surveillance est la plus haute instance de gouvernance de l’entreprise, le lieu où se décide son avenir et l’avenir des salariés.

Le Conseil de Surveillance est essentiellement un organe de contrôle de l’action du Directoire, avec des particularités du fait de la nature de l’actionnariat de RTE (EDF, CNP Assurances et Caisse des Dépôts).

Les années à venir seront cruciales pour le système électrique français. Le rôle de RTE dans la transition énergétique et dans la réorientation de l’Europe de l’énergie sera primordial.

Nos candidats se présentent avec la forte conviction que les dernières semaines que nous venons de vivre feront changer le paysage énergétique en France et en Europe, vers un monde moins carboné et plus sain. La pérennité du modèle actuel de RTE est un enjeu fort que les candidats défendront encore et encore tout au long de leur mandat.

Quelles sont les valeurs fortes portées par les candidats ?

  • promouvoir la santé et la qualité de vie au travail : droit à l’erreur, partage d’expérience, management participatif, équilibre vie pro-perso,
  • encourager un modèle économique équilibré : innovation, maîtrise des investissements, respect de l’équilibre financier, diminution de la dette et redistribution aux salariés des bénéfices,
  • agir pour notre modèle en Europe : implication dans le Green Deal, adaptation, défense du modèle de GRT, sens du collectif européen et des responsabilités,
  • progresser avec les salariés : force du collectif des salariés, modes de travail innovants, confiance, innovation, responsabilisation, formation, parcours professionnels pour tous, diversités, initiative, professionnalisme,
  • soutenir un projet industriel qui renforce notre indépendance : service public, adaptation, solidarité nationale, indépendance, coopération accrue avec le distributeur, technologies novatrices,
  • accompagner nos clients et les territoires dans leur développement : responsabilité sociétale et sociale, qualité de service, transition énergétique, solutions innovantes, attractivité de nos territoires, dynamique territoriale.

Carole Millet, Elise Delchie, Rachida Lukau, Sylvain Richerioux et Jean-Marc Leblanc  composent la liste menée par  Paul Alfontès, parrainée par la CFE Énergies, soutenue par l’UNSA.

 

 

Retrouvez la Profession de Foi dans son intégralité


 

Téléchargez l’affiche de la campagne

 

CFE Energies

GRATUIT
VOIR