« EgaPro » : l’Alliance CFE UNSA Énergies s’engage !

Le 10 juillet 2020 devait prendre fin l’accord « EgaPro » d’Enedis. Compte tenu du contexte de crise sanitaire, partenaires sociaux et direction ont accepté de proroger d’un an cet accord.

Ses propositions d’actions d’ici 2021 ayant été majoritairement retenues, l’Alliance CFE UNSA Énergies signera cette prorogation qui ne laissera aucun répit à la lutte contre les inégalités !

Le 15 juin 2020, au bilan de l’accord, il ressort de nombreuses avancées en matière d’égalité professionnelle et d’évolution des mentalités :

  • taux de féminisation dépassé : 23,7 % pour un objectif de 23,5 % de l’effectif statutaire,
  • promotion des femmes en plages A (et au-delà) dépassée : 30,6 % pour un objectif de 26 %,
  • ambition de femmes dans les CODIR dépassée: 27 % pour un objectif de 23,5 %.

Mais il reste encore des points à améliorer :

  • la mixité des métiers via les recrutements féminins dans la filière technique,
  • l’accès aux métiers techniques et l’encouragement à la reconversion,
  • l’égalité des chances pour laquelle la formation joue un rôle essentiel,
  • le recrutement d’alternantes,
  • l’égalité salariale,
  • la neutralité des congés maternité et adoption.

L’Alliance CFE UNSA Énergies a proposé des actions concrètes pour accélérer le déploiement des mesures prévues par l’accord.

Pour faire progresser l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, l’Alliance CFE UNSA Énergies a suggéré de renforcer :

  • la communication sur les dispositifs déployés pour faire bouger les mentalités (e-learning « harcèlement sexuel »)
  • la transparence sur les proportions entre les femmes et les hommes des évolutions salariales,
  • la transparence sur la rémunération variable et sur les traitements de NR EgaPro ou post-parentalité,
  • l’encouragement des reconversions des femmes vers les métiers techniques par la sensibilisation des Chargés de Parcours Pro sur ces opportunités, la mixité des promotions dans les cursus de reconversion et de formation promotionnelle,
  • l’augmentation du taux de féminisation des CODIR.

L’Alliance CFE UNSA Énergies souhaite que cette année supplémentaire permette à l’entreprise d’explorer de nouvelles pistes, d’améliorer la condition des salariées et de rendre l’accord futur encore plus ambitieux en matière d’égalité professionnelle.

 

CFE Energies

GRATUIT
VOIR