EDF Engagement et Disponibilité pour la France

De tous temps et en toute occasion, la Nation a pu compter sur la mobilisation extraordinaire de l’Entreprise.

La période inédite que nous traversons ne fait pas exception à cette règle et elle sera l’une des plus remarquables de l’histoire d’EDF. L’Entreprise aura soutenu le pays dans l’épisode le plus tragique survenu depuis la seconde guerre mondiale. Née après-guerre, sur les fondements d’une France en ruine, EDF permet à la France de surmonter la pire crise sanitaire à laquelle elle est confrontée et elle aura sauvé des vies partout où l’énergie est vitale. EDF sera tout autant indispensable pour surmonter la crise économique qui attend le pays.

Assurer la santé et la sécurité des salariés, telles sont nos préoccupations. Nous savons que ces objectifs sont partagés par tous et la négociation de l’accord d’accompagnement et de relance de l’activité et de protection des salariés listera toutes les conditions de sécurité à la reprise de l’activité sur les sites.

Nous profitons de cette tribune pour interpeller sur les conséquences économiques et sociales de cette crise sanitaire. Si les prévisions en la matière sont difficiles à appréhender avec précision, on peut malgré tout penser qu’elles seront conséquentes.

Comment ne pas s’émouvoir que la presse se fasse l’écho d’une nécessaire recapitalisation d’EDF à la fin de cette année, signe d’une situation encore plus dégradée ?  La représentation du personnel attend de l’entreprise de la transparence sur ses prévisions économiques.

Pour l’Alliance CFE UNSA Énergies, cette situation financière n’est que l’accumulation de décisions gouvernementales ou réglementaires  qui l’ont fragilisée au point de la rendre  vulnérable. Toutes nos alertes ont été vaines ces dernières années, que ce soit à propos de l’AReNH, qui doit abdiquer,  de la fixation des prix de marché ou de l’endettement creusé par des dividendes et des investissements déraisonnables et souvent imposés.

Le tout s’est traduit par des plans de cessions ou d’économie, drastiques, accompagnés d’une rigueur salariale que la Cour des Comptes réclame plus durement encore, rapport après rapport. Il est donc temps de faire le bilan des politiques énergétiques menées ces dernières années.

La sortie de la crise sanitaire sera-t-elle le commencement d’une prise de conscience salutaire ? Il le faut !

Abandonner toute idée de scission de l’entreprise, préserver nos concessions hydrauliques, réformer la régulation, sécuriser les revenus d’EDF, tenir le cap de la PPE, tout doit être mis en œuvre pour être à la hauteur des enjeux économiques et laisser derrière nous les projets de restructuration les plus fous.

L’Alliance CFE UNSA Énergies réclame la prévision de la trajectoire économique de l’Entreprise. Poussée à l’endettement, continuellement sollicitée par les gouvernements, l’État ne peut s’exonérer de ses responsabilités vis-à-vis d’EDF et il doit abandonner ses projets les plus néfastes pour l’entreprise.

CFE Energies

GRATUIT
VOIR