Les vertus d’un groupe intégré

Un an après avoir présenté, lors d’un Capital Market Day, sa vision d’un leader de la transition énergétique travaillant à la décarbonation des économies et à la montée en puissance de prestations « as a service », le Groupe ENGIE a présenté aujourd’hui aux marchés des résultats financiers 2019 encourageants, qui donnent du sens à son caractère intégré. La guidance financière est atteinte, sur la partie haute de la fourchette, avec un résultat net récurrent part-groupe (hors événements exceptionnels) de 2,7 Mds€.

Néanmoins, pour la CFE-CGC, l’analyse des résultats appelle à une certaine prudence. En effet, la croissance du résultat opérationnel courant s’explique surtout par le retour à la normale de l’activité nucléaire belge (meilleure disponibilité des centrales en 2019).

La CFE-CGC se satisfait de l’abandon de l’ancien mécanisme de distribution des dividendes qui était jusqu’alors déconnecté des résultats ; toutefois, elle regrette le niveau élevé de la fourchette retenue dans le nouveau mécanisme (entre 65 et 75 % du résultat net courant du Groupe). En effet, en 2020, ENGIE prévoit de verser à ses actionnaires un dividende de 0,80 € par action (soit un total d’environ 2,7 Mds €).

Lire la suite

 

CFE Energies

GRATUIT
VOIR