ayons le courage de repartir d’une feuille blanche

Le 17 septembre et le 19 octobre derniers, les salariés du Groupe EDF se sont massivement mobilisés pour dire non à Hercule. Notre opposition à ce projet capitalistique, précipité, sans concertation et sans vision industrielle, se retrouve dans la pétition qui a déjà recueilli 27 000 signatures.

Après avoir été reçue le 3 octobre dernier par la Ministre Élisabeth Borne et par le Président Directeur Général d’EDF, Jean-Bernard Lévy, l’intersyndicale a été reçue ce lundi 28 octobre par trois membres du cabinet du Président de la République. L’occasion pour l’Alliance CFE UNSA Énergies de demander plus que jamais le retrait de ce projet et l’ouverture d’une large concertation sur l’avenir du Groupe.

Après avoir écrit le 8 octobre dernier au Président de la République, l’intersyndicale a été reçue par ses conseillers Énergie et son conseiller social.

Durant cet entretien, la Présidence de la République a remis ce dossier de réorganisation d’EDF dans le contexte de la PPE, de la régulation de la production nucléaire et de la place du nucléaire dans le mix énergétique à l’avenir.

Partageant ce constat, l’Alliance CFE UNSA Énergies a, quant à elle, pointé les enjeux prioritaires que sont le financement du nucléaire en France et le besoin d’investissement dans les réseaux.

Pour nous, tant qu’aucune réforme de la régulation du nucléaire historique et du nouveau nucléaire n’est connue, rien ne justifie une nouvelle réorganisation du groupe.

[…]

Téléchargez l’intégralité

CFE Energies

GRATUIT
VOIR