… intersyndicale !

L’interfédérale CGT CFE CGC CFDT FO salue très solennellement l’engagement massif des personnels des entreprises du Groupe EDF et d’autres entreprises lors de la journée de grève nationale d’hier, jeudi 19 septembre 2019. La lucidité du personnel a répondu, sans détour, aux messages de propagande des financiers.

Cette journée devient ainsi un repère historique pour nos entreprises. Elle va compter !

Les grévistes sont majoritaires dans de très nombreux secteurs d’activités.

Dans tous les métiers les mobilisations ont été exceptionnelles tant pour les agents d’exécution, pour la maîtrise que pour l’encadrement. Sur de nombreux centres de production le personnel était gréviste avec des taux de 65 % à 80 % et de nombreuses équipes à 100 %.

Les baisses de production ont débuté mercredi 18 à 21 h 00 grévant jusqu’à 9.000 MW sur le réseau. Les grévistes prenant leurs responsabilités sur les parcs de production nucléaire, hydraulique et thermique.

Des actions ciblées ont été organisées sur le réseau de distribution. Les préfectures et sous préfectures ont reçu la visite des délégations inter syndicales dans tout le pays, métropole comme outre mer.

C’est dans ce contexte de rapport de force puissant et incontournable que la délégation interfédérale s’est rendue au Ministère… hier à 15 h 30.

Ce rendez-vous a surtout permis de mesurer la force de frappe de la grève ! En effet, la délégation ministérielle, visiblement complètement sonnée par l’ampleur du mouvement, s’est résolue à noter les arguments de la délégation nationale et leur revendication simple : l’ABANDON DU PROJET HERCULE . Les conseillers de la Ministre, bien embarrassés nous ont signifié que celle ci nous rencontrerait dans les tous prochains jours…

Ainsi le Ministère n’a même pas tenté de défendre la philosophie de découpe et de privatisation portée par Hercule. C’est un premier round gagnant de l’intersyndicale portée par la détermination des grévistes dans le pays.

Mesurant la grande responsabilité qu’elle porte, au regard de cette journée historique et des enjeux vitaux pour EDF et ses filiales, l’intersyndicale qui s’est réuni e hier soir à Paris prend les décisions suivantes :

  • Rencontre de la Ministre pour exiger le retrait d’Hercule dans les jours à venir ;
  • Mise en demeure au gouvernement et à la direction d’EDF pour retirer définitivement le projet Hercule d’ici le 10 octobre ;
  • Sans retrait du projet Hercule, actions communes dont appels à la grève, dans les modalités identiques à celles qui ont fait leurs preuves ce jour, à partir du jeudi 10 octobre.

Les Organisations Syndicales CGT – CFE-CGC – CFDT – FO réaffirment ainsi dans l’unité la condamnation de tout projet de découpe de l’entreprise EDF et de tout processus de privatisation. Elles appellent le gouvernement à donner à EDF les moyens de renforcer le Service Public de l’électricité et non à le détruire !

 

Téléchargez le document

CFE Energies

GRATUIT
VOIR