ils sont devenus fous !

La Direction n’entend aucun des messages d’apaisement et de bon sens de l’Alliance CFE UNSA Énergies. Ni notre demande de report au-delà de l’élection des CSE sur une éventuelle réflexion autour d’une nouvelle organisation de l’entreprise, afin de la traiter avec la nouvelle représentation du personnel issue des urnes, ni notre revendication d’attendre une nouvelle régulation à même de garantir les ressources financières à venir, ne sont écoutées par l’entreprise et le gouvernement. Le scénario reste le même, le planning aussi, tout est fait pour imposer un mécano capitalistique sans projet industriel dans le seul but de privatiser les revenus encore profitables d’EDF tout en limitant ses ressources financières sur ce qu’elle produira. Indigne et décadent !

Rien ne semble écarter la Direction et le gouvernement de son objectif d’écarteler EDF.

Alors que les salariés vont choisir leurs futurs représentants dans les CSE, le gouvernement n’en a cure et impose à la Direction de rendre ses réflexions à l’automne sur la nouvelle organisation de ses activités. Oukase totalement irresponsable, le gouvernement foule aux pieds le dialogue social et méprise le scrutin à venir en faisant fi de la représentativité qui en sortira en passant en force avec celle en partance.

Faisant le choix de radicaliser le débat, le gouvernement joue la confrontation sociale, que l’on aurait cru aux antipodes d’une majorité qui se disait faire de la « nouvelle politique ».

Le maintien de la rente nucléaire à 42 €/MWh depuis 6 ans et son unique progression de seulement 5 % en 2012, sont une spoliation en bande organisée alors que la Cour des Comptes évalue à plus de 55 € le coût de production d’un MWh.

[…]

CFE Energies

GRATUIT
VOIR