L’État et la CRÉ doivent 40 milliards d’euros à EDF !

La présentation de la situation financière du Groupe et l’expertise associée pointent les contraintes multiples imposées à EDF depuis des d’années et les conséquences qu’elles ont provoquées pour l’entreprise et ses salariés. De l’indigence de la régulation de la rente nucléaire à la voracité irresponsable de l’actionnaire majoritaire en passant par les errements irraisonnés des campagnes d’acquisitions à l’international, tout a contribué à creuser la dette abyssale de l’entreprise et provoquer rigueur salariale, suppression de postes et plans de cessions. Pour retrouver sa capacité à agir face au défi climatique et environnemental, EDF doit être justement rémunérée. C’est un incontournable !

[…..]

Pour l’Alliance CFE UNSA Énergies, la situation financière d’EDF rend compte avec exactitude des turpitudes de l’État et de la Commission de Régulation de l’Énergie. Les salariés n’ont pas à payer pour ces manquements qui rendent l’équation financière de l’entreprise intenable. L’Alliance CFE UNSA Énergies en appelle donc à la seule solution : la réforme urgente de la régulation.

Lire l’article complet :

CFE Energies

GRATUIT
VOIR