Prolongation des concessions, c’est possible !

Début mars, à trois mois d’élections cruciales pour l’avenir de l’Europe, la Commission Européenne adressait à la France ainsi qu’à sept autres États Membres une mise en demeure visant à faire respecter le droit européen dans le domaine des concessions hydroélectriques. Dans cette nouvelle mise en demeure initiée par la DG Marché Intérieur, la Commission s’opposait au « renouvellement et à la prolongation des concessions sans procédure d’appel d’offres ».

Pourtant, la SHEM*, par un décret du 20 mars 2019, obtenait de l’État français une prolongation jusqu’en 2048 de ses concessions sur la Dordogne moyennant travaux…

Ces travaux sur les ouvrages de la SHEM sur la Dordogne ne consistent en rien à des travaux de création de nouvelles capacités de production pouvant répondre aux enjeux de la transition énergétique mais en des travaux de maintenance et réglementaires sur les vannes, les groupes et les évacuateurs.

La prolongation de la concession d’EDF sur la Truyère permettrait quant à elle de développer un projet industriel d’un montant d’un milliard d’euros et d’une puissance de 1 GW. Ce projet de suréquipement énergétique prend toute sa place dans le cadre d’une Programmation Pluriannuelle de l’Énergie qui cherche à développer les énergies renouvelables et le stockage d’énergie et dans laquelle l’hydroélectricité a donc toute sa place avec 2 GW de stockage hydraulique.

Pour l’Alliance CFE UNSA Énergies, le Gouvernement doit mettre toute son énergie à convaincre les services de la Commission européenne du caractère exceptionnel de la Truyère. En conséquence de quoi le Premier Ministre pourrait autoriser le lancement de ce projet indispensable à la filière hydroélectrique nationale et ce, concomitamment à la prolongation de la concession de la CNR qui semble elle sur les bons rails.

Pour l’Alliance CFE UNSA Énergies, la priorité, c’est de prolonger les concessions hydrauliques de la France pour réussir la transition énergétique, protéger le pouvoir d’achat des citoyens et assurer la politique industrielle du pays.

* SHEM : Société Hydroélectrique du Midi

 

CFE Energies

GRATUIT
VOIR