… de la Secrétaire d’État Emmanuelle Wargon

– communiqué de presse –

Avenir de Fessenheim et des centrales au charbon

Alors que François De Rugy prône une « écologie à hauteur d’homme, concrète et bienveillante », sa secrétaire d’État, Emmanuelle Wargon, n’a pas jugé utile de programmer une rencontre avec les salariés concernés par la fermeture de la centrale de Fessenheim lors de sa visite en Alsace envisagée la semaine dernière, contrairement à son prédécesseur qui leur avait consacré du temps.

Dans le même temps, alors que les salariés des centrales françaises au charbon se mobilisent pour leur avenir, elle n’a pas daigné les convier, ni leurs représentants, à une réunion qu’elle a organisée le 7 décembre sur la fermeture des centrales au charbon. Pour la CFE Énergies, ce n’est pas ce mépris social qui fera avancer la cause de la transition énergétique voulue par le Président de la République !

[…]

Parce que la transition énergétique ne réussira qu’en associant les salariés, la CFE Énergies demande à la Secrétaire d’État de corriger le tir en abandonnant le mépris social et de rencontrer très rapidement les salariés concernés et leurs représentants. C’est ainsi que le Gouvernement sera fidèle au message délivré par le Président de la République lors de son allocution télévisée du 10 décembre.

Contact presse : Alexandre GRILLAT – alexandre.grillat@cfe-energies.com

 

CFE Energies

GRATUIT
VOIR