La PPE va clairement dans le bon sens climatique !

Si la Programmation pluriannuelles de l’énergie (PPE) va dans le bon sens climatique, elle doit être consolidée pour gagner en pragmatisme industriel, économique et social.

À quelques jours de la COP 24 de Katowice et au lendemain de la publication de la stratégie de l’Union Européenne de réduction des émissions de gaz à effet de serre à l’horizon 2050, le Président de la République vient d’ériger le défi climatique et la sortie des énergies fossiles fortement carbonées en priorités de la politique énergétique du pays. Le jour même où l’ONU publie un rapport alarmiste sur un réchauffement de 3,2°C d’ici la fin du siècle, cette PPE va clairement dans le bon sens climatique !

Parce qu’elle demandait que politique énergétique et défi climatique aillent de pair, la CFE Énergies salue la reconnaissance de cette priorité qui est d’autant importante que les émissions sont reparties à la hausse en France comme en Europe. Décarbonation du secteur des transports, développement des industries bas carbone, efficacité énergétique dans le secteur résidentiel et industriel… la CFE Énergies est plus que jamais convaincue que c’est là que les efforts doivent être concentrés, le Président déclarant que « il faut accélérer dans le bâtiment ».

[…]

Enfin, la CFE Énergies regrette la faiblesse de la dimension sociale de la PPE alors qu’elle est convaincue qu’une transition énergétique qui ne serait pas synonyme d’exemplarité dans les reconversions industrielles, l’accompagnement social et les transitions professionnelles exemplaires est vouée à l’échec. C’est aussi au plan social que la réussite de la PPE se joue !

Contact presse : Alexandre GRILLAT – alexandre.grillat@cfe-energies.com

CFE Energies

GRATUIT
VOIR