Le rapporteur du Conseil d’État donne raison à la CFE Énergies

Après avoir dénoncé un décret illégal, fruit d’un caprice politique, la CFE Énergies avait, en mai 2017, saisi le Conseil d’État pour faire annuler le décret portant abrogation de l’autorisation d’exploiter la centrale nucléaire de Fessenheim. Lors de l’audience du 12 octobre 2018, le rapporteur du Conseil d’État a donné raison à la CFE Énergies. Le Gouvernement doit désormais faire preuve de pragmatisme et d’esprit de responsabilité quant à l’avenir de Fessenheim, et plus largement du parc nucléaire français.

Lire la suite :

 

CFE Energies

GRATUIT
VOIR