Avec la loi PACTE, l’État s’autorise tout

Vente de GRTgaz et d’ENGIE

Avec la loi PACTE, l’État autorise tout et s’autorise tout, même de sceller un pacte avec ENGIE pour
dilapider la souveraineté énergétique de la France !

 

Le projet de loi PACTE présenté au Conseil des Ministres le 18 juin 2018 comporte au moins deux dispositions visant spécifiquement le groupe ENGIE dans son article 52.

Étape 1 : ENGIE peut vendre GRTgaz

Étape 2 : L’État peut vendre ENGIE

Ainsi, tous les vieux rêves des financiers de Bercy, d’ENGIE et des banques d’affaires vont pouvoir se réaliser, en faisant fi de la politique industrielle, de la souveraineté et de l’indépendance énergétiques du pays : vendre ce qui est essentiel et acheter ce qui est futile.

Pour l’Alliance CFE UNSA Énergies, cette braderie est une trahison des engagements de l’État envers le corps social lors du changement de statut et de l’ouverture du capital.

Les explications en détail :

CFE Energies

GRATUIT
VOIR