Soutenir le développement des filières industrielles bas carbone, une nécessité

Parce que politique énergétique et politique industrielle doivent aller de pair, la CFE Énergies salue l’orientation donnée par le Conseil National de l’Industrie en faveur des industries bas carbone puisqu’il vient de créer, aux côtés du comité stratégique de filière nucléaire, un comité de filière « nouveaux systèmes énergétiques ». Pour la CFE Énergies, le Gouvernement doit aller jusqu’au bout de sa cohérence bas carbone et de son ambition industrielle en mettant la relance de l’industrie au cœur de la programmation pluriannuelle de l’énergie.

Après avoir confirmé les missions du comité stratégique de filière nucléaire, le comité exécutif du Conseil National de l’Industrie (CNI) vient de décider, lors de sa réunion du 28 mai dernier, la création d’un nouveau comité stratégique de filière (CSF) dénommé « industries des nouveaux systèmes énergétiques », concernant notamment l’éco-efficacité, les smart grids, les énergies renouvelables ou la méthanisation. Ce sont là deux CSF qui vont consolider l’engagement de la France en faveur de la transition énergétique et la décarbonation de l’économie.

A l’heure où la priorité climatique est de réduire les énergies fortement carbonées comme le pétrole, la CFE Énergies est convaincue que les industries bas carbone ont un rôle clef à jouer dans le combat climatique. Elle salue par conséquent l’orientation résolument bas carbone que le CNI donne à ses travaux avec ces deux comités stratégiques de filière. Elle compte s’y investir pleinement pour travailler à la constitution de filières industrielles puissantes et pourvoyeuses d’emplois aussi durables que qualifiés.

Lire la suite :

CFE Energies

GRATUIT
VOIR