OPA de la Chine sur l’électricien portugais EDP

Avec l’OPA de la Chine sur l’électricien portugais EDP,
il est urgent d’arrêter la folie concurrentielle dans l’hydroélectricité au nom de la souveraineté énergétique

Après le rachat par TOTAL de Direct Énergie, le monde européen de l’énergie est de nouveau en pleine ébullition. C’est par une offre publique d’achat (OPA) à 9 milliards d’euros que le groupe public chinois CHINA THREE GORGES (CTG) veut prendre le contrôle de l’électricien portugais ENERGIAS DE PORTUGAL (EDP), dont il détient déjà 23,3 % du capital.

Le Gouvernement portugais n’a aucune objection à cette OPA !

Si EDP devenu l’obligé de l’État chinois a pu bénéficier d’une exemption à l’ouverture à la concurrence de ses concessions hydrauliques, pourquoi des entreprises françaises comme EDF, la CNR ou la SHEM ne pourraient-elles pas, elles aussi, en bénéficier ?

Lire l’article en entier :

CFE Energies

GRATUIT
VOIR