Pas d’ambition commerciale sans ambition sociale !

La CFE-CGC Énergies demande au Gouvernement de réformer urgemment la loi NOME de 2010 afin d’appliquer les règles communes du secteur des industries électriques et gazières à tous les opérateurs de l’énergie au service de l’intérêt national et des ambitions de la transition énergétique.

Le groupe TOTAL vient d’annoncer le rachat de Direct Énergie, troisième fournisseur d’électricité et de gaz naturel en France, pour un montant de 1,4 milliard d’euros (74 % du capital). Avec l’ambition commerciale d’acquérir 15 % du marché français (contre 7 % aujourd’hui détenu par Direct Énergie), TOTAL fait donc un grand saut dans le champ professionnel des industries électriques et gazières qu’il convient de concrétiser par une aussi grande ambition sociale.

Alors que le groupe ENGIE vient de céder ses activités de gaz naturel liquéfié au groupe TOTAL et que EDF et TOTAL souhaitent sortir du capital du terminal méthanier de Dunkerque, cette prise de participation bouscule fortement le marché hexagonal de l’électricité et du gaz. Ce rachat devrait assurément plaire aux tenants du tout marché alors que l’énergie, et notamment l’électricité, ne sont pas des biens de consommation comme les autres.

Lire la suite :

CFE Energies

GRATUIT
VOIR