Appel au Président de la République

Le Président de la République doit entendre l’appel des hydrauliciens français
à son sens de l’intérêt général !

 

Après une première manifestation réussie à Strasbourg, les hydrauliciens de France poursuivent leur mobilisation pour défendre le patrimoine industriel hydroélectrique français et sa vocation première d’outil au service de multiples missions de service public, y compris de gestion des ressources en eau du pays.

A l’heure où la programmation pluriannuelle de l’énergie consacre le rôle central de l’hydroélectricité comme énergie renouvelable décarbonée et de stockage, la CFE Énergies vient, aux côtés des autres organisations syndicales, d’adresser une lettre ouverte au Président de la République lui demandant de remettre l’intérêt général au cœur du débat sur l’avenir des concessions hydrauliques.

Parce qu’il s’agit avec l’électricité et l’eau de biens essentiels à la vie des Français mais aussi de la gestion des risques climatiques, de l’aménagement du territoire et de la défense des intérêts de la France au niveau européen, la CFE Énergies vient d’interpeller, dans une lettre ouverte cosignée avec les autres organisations syndicales, le Président de la République pour qu’il s’engage dans ce dossier et qu’il défende l’intérêt général. Elle soutient dans le même temps les hydrauliciens qui se mobilisent partout dans les territoires pour alerter sur l’absurdité de la mise en concurrence et ses conséquences pour les citoyens et les territoires.

 

Retrouvez le communiqué de presse intégral

CFE Energies

GRATUIT
Sur Google Play
VOIR