Le salaire doit être maintenu dès le 1er jour d’un arrêt maladie

Certains employeurs ont exprimé le souhait d’utiliser la possibilité donnée par la loi de finances 2018 de mettre en place une « journée de carence ». Cela consisterait à priver de rémunération les salariés le 1er jour d’un arrêt de travail pour raison médicale.

Il s’agirait d’un recul social important par rapport à l’article 22 du statut du personnel des IEG qui prévoit le maintien du salaire dès le 1er jour d’un arrêt maladie.

Pour la CFE et l’UNSA Énergies, une telle mesure serait totalement inacceptable.

Lire la suite : 

 

CFE Energies

GRATUIT
VOIR