Peut mieux faire !

La Direction d’ENGIE SA semble retrouver (un peu) la voie de la raison. Ira-t-elle jusqu’à retrouver celle de la sagesse ?

Après une proposition indécente de 1,10 %, plus faible évolution du taux des avancements et promotion, la Direction, interpellée par les représentants du personnel, a revu sa copie.

Elle envisagerait maintenant un taux de 1,30 %. Cette nouvelle proposition, si elle montre qu’un pas en avant est franchi,  reste encore bien trop modeste.

La preuve :

Réalisé 2015Réalisé 2016Réalisé  2017Nouvelle proposition 2018
Attribution de NR      1,12 %        1,01 %          1,22 %                    1,30 %
Attribution de GF      0,70%        0,83 %         0,58 %                    1,30 %
Total      1,82 %        1,84 %          1,80 %                    1,30 %

 

Encore une baisse d’environ 28 % par rapport aux années précédentes !

Les efforts de productivité et de réduction des coûts, sans cesse exigés et obtenus des salariés, par tous les plans de performance qui se sont succédés, justifient à eux seuls une récompense et la reconnaissance de bon niveau.

Alors, Mesdames et Messieurs de la Direction, un effort supplémentaire !

Le management d’ENGIE SA doit pouvoir disposer d’un nombre de NR et de GF pour valoriser l’investissement des salariés. Le développement du Groupe mis en avant par la Direction Générale doit bénéficier, aussi, aux salariés.

C’est la règle du jeu, celle qui permet de faire adhérer les salariés aux projets de l’Entreprise, de les motiver, de les traiter avec considération.

L’Alliance CFE UNSA exhorte, une nouvelle fois la Direction générale, à élever le niveau de sa proposition.

Une politique salariale de valeur, contributrice d’un équilibre social dont le groupe ENGIE ne doit pas se passer, est une marque du respect dû aux salariés.

CFE Energies

GRATUIT
VOIR