L’Alliance CFE UNSA Énergies demande au Gouvernement…

… de faire preuve de pragmatisme et de responsabilité au nom de la sécurité électrique du pays et de la cohérence climatique.

L’Alliance CFE UNSA Énergies vient de rencontrer la mission interministérielle chargée d’évaluer l’impact socio-économique de la fermeture des centrales électriques au charbon d’ici à 2022 ou leur évolution vers des solutions moins carbonées. À cette occasion, elle a défendu les solutions qui permettent de diminuer les émissions de CO2 sans se priver de la contribution de ces centrales à la sûreté du système électrique et demandé de faire preuve de pragmatisme industriel quant à une date butée de 2022 qu’elle juge dogmatique.

Pour l’Alliance CFE UNSA Énergies, l’annonce essentiellement politique de l’arrêt de la production d’électricité à base de charbon en France à partir de 2022 se heurte à une réalité technique, sociale et économique incompatible avec un arrêt précipité et définitif de ces centrales.

[…]  L’Alliance CFE UNSA Énergies défend auprès de la mission interministérielle un report de l’échéance de fermeture de ces centrales au charbon assorti d’une proposition de mutation conduisant à la réduction progressive de la consommation de charbon.

Lire l’article complet

CFE Energies

GRATUIT
VOIR