Lettre n° 34 des administrateurs salariés d’Enedis

Passage de témoin au Conseil de Surveillance d’Enedis

Dès le 11 janvier 2018, Isabelle Chevalier succèdera à Hervé Quatrelivre au Conseil de Surveillance. Trait d’union entre les deux administrateurs et gage de changement dans la continuité, cette lettre est écrite à quatre mains.

Grâce au score historique de 23 % lors des élections pour le Conseil de Surveillance d’Enedis en octobre 2017, notre nouvelle administratrice pourra porter la voix de l’Alliance CFE UNSA Énergies avec encore plus de force, dans une période compliquée pour Enedis et les IEG.

Suite au Conseil de Surveillance du 15 décembre 2017, le prochain Directoire d’Enedis est désormais connu. Votre administrateur a réclamé un nouveau projet d’entreprise, résolument ambitieux pour un Service Public adapté au nouveau contexte sociétal et environnemental. La préservation du monopole national péréqué est incompatible avec la poursuite des vieilles recettes managériales de la Direction et avec la vision passéiste de l’actionnaire EDF.

Après dix ans au Conseil de Surveillance, Hervé Quatrelivre a livré un dernier message en votre nom à l’ensemble des représentants d’EDF et au nouveau Directoire : Enedis et plus généralement le groupe EDF ont à leur disposition un gisement d’intelligence humaine qui n’a jamais été réellement exploité.

En complément, votre administrateur a plaidé pour la reconnaissance du droit à l’erreur. Le droit à l’erreur, c’est reconnaître qu’Enedis est une communauté humaine et non une machine implacable. C’est aussi encourager les agents à se surpasser afin qu’Enedis relève les défis à venir.

À l’aube de 2018, Isabelle Chevalier et Hervé Quatrelivre profitent de cette lettre pour vous présenter leurs meilleurs vœux de santé, ainsi qu’à celles et ceux qui vous sont chers. Quant à la sérénité au travail, à laquelle nous aspirons tous, cela dépendra aussi des décisions de la Direction et de l’actionnaire EDF. C’est aussi pour cela que notre nouvelle administratrice Isabelle Chevalier portera nos valeurs au plus haut lieu de décision de l’entreprise.

Cliquez sur le lien “Lettre n° 34” 

CFE Energies

GRATUIT
VOIR