Les salariés d’Engie dénoncent le non respect de l’Accord Social Européen

Les salariés d’Engie, par l’intermédiaire de ses représentants, mettent Isabelle Kocher face à ses propres engagements et dénoncent le non-respect de l’Accord Social Européen signé à l’unanimité.

Plus de 1200 emplois délocalisés dans des pays à très bas coûts comme le Sénégal ou le Cameroun, la direction ne s’interdit pas de rechercher encore moins cher, 811 salariés d’Engie exfiltrés dans une direction « mouroir » vouée à disparaître, un état actionnaire qui cautionne et une direction qui bafoue ses propres engagements.

Lire la suite du communiqué de presse :

CFE Energies

GRATUIT
VOIR