Le 12 septembre, contre les ordonnances

La CFE Énergies s’était associée au mouvement du 12 septembre, aux côtés d’autres fédérations CFE-CGC et de l’UNSA Energie pour manifester son opposition aux ordonnances dont le texte définitif a été dévoilé le 31 août.

Pour créer de l’emploi, il faudrait, selon le Gouvernement, que les licenciements soient plus faciles, que les indemnités prud’homales soient plafonnées, que l’entreprise soit le lieu privilégié des négociations au détriment de la Branche, que l’employeur puisse passer outre l’avis des syndicats via le référendum, que les instances représentatives du personnel soient fusionnées…Bref, il faudrait faire sauter les verrous protecteurs des salariés.

La CFE Énergies ne partage pas du tout cette analyse et considère ces ordonnances comme particulièrement dangereuses pour les salariés : offrant seulement de la flexibilité sans sécurité, elles ne garantissent aucun résultat positif sur l’emploi. Bien au contraire, les salariés ont tout à craindre de ces mesures.

 

CFE Energies

GRATUIT
VOIR