Les résultats sont édifiants … évolutions diamétralement opposées entre hommes et femmes !

L’Agence Nationale pour l’Amélioration des Conditions de Travail (ANACT) a publié récemment une analyse des accidents du travail et des maladies professionnelles selon le sexe, entre 2001 et 2015.

Les résultats sont édifiants. Globalement, il y a moins d’accidents du travail mais cette baisse globale cache des évolutions diamétralement opposées entre hommes et femmes :

  • alors qu’il y a moins d’accidents pour les hommes, il y en a plus pour les femmes
  • les accidents de trajet, globalement stables, augmentent pour les femmes alors qu’ils diminuent pour les hommes
  • les maladies professionnelles augmentent deux fois plus vite pour les femmes que pour les hommes

Dans nos entreprises, cet écart peut être masqué par le faible nombre de femmes exerçant des métiers techniques (les plus exposés aux accidents du travail et maladies professionnelles). Il devient visible dans les métiers sédentaires et justifie un examen attentif des bilans sociaux en CE : dans certaines entreprises, les femmes assumant des responsabilités managériales paient un lourd tribut en termes de santé.

CFE Energies

GRATUIT
VOIR