L’intersyndicale CGT CFE-CGC FO demande au gouvernement une véritable vision industrielle pour la filière nucléaire française !

Communiqué de presse CGT, CFE-CGC, FO

Nos trois organisations syndicales ont pris connaissance du surcoût de 1,8 milliard d’euros concernant le projet nucléaire britannique d’HINKLEY Point ainsi que du retard de plusieurs mois sur le calendrier initial du chantier, pour un coût additionnel de près de 800 millions d’euros. EDF a justifié ces ajustements notamment par des modifications imposées par l’autorité de sûreté britannique.

Si l’annonce de telles réévaluations moins d’un an après une décision d’investissement plus que controversée est surprenante, elle ne nous surprend pas. Cette annonce confirme les craintes de nos organisations syndicales un an après avoir mené, avec le Comité Central d’Entreprise d’EDF et les administrateurs salariés qu’elles parrainent, une bataille acharnée contre le lancement précipité d’un projet dont nous savions que les conditions de réussite n’étaient pas toutes réunies.

Lire la suite :

CFE Energies

GRATUIT
VOIR