La CFE-CGC soutient la filière nucléaire française


LORS DE SA VISITE DES SITES AREVA NP DU CREUSOT et de saint-marcel,
La cfe-cgc RÉaffirme SON SOUTIEN À la FILIÈRE nuclÉaire FRANÇAISE
et demande au prochain gouvernement d’en achever le redressement

Alors que le prochain quinquennat sera crucial pour l’avenir du parc nucléaire national et plus largement de la filière nucléaire française, une délégation de la CFE-CGC s’est rendue le 25 avril sur les sites industriels du Creusot et de Saint-Marcel pour y réaffirmer son soutien à la filière nucléaire française et à ses salariés. Cette filière est plus que jamais porteuse d’enjeux majeurs de souveraineté et de compétitivité énergétiques et plus largement un atout pour la France, son économie, son industrie et son indépendance.

La CFE-CGC défend une transition énergétique intelligente, pragmatique et rationnelle, qui doit avoir pour priorités la décarbonation de l’économie, la compétitivité et la sécurité des approvisionnements énergétiques du pays. Elle demande donc au prochain Gouvernement de lier ses choix de politique énergétique et climatique aux impératifs industriels et économiques pour que ces choix permettent de conforter et de constituer de puissantes filières industrielles pourvoyeuses d’emplois hautement qualifiés. Au regard de ces impératifs industriels, la CFE-CGC réaffirme sa conviction que le nucléaire a plus que jamais sa place dans la politique énergétique française.

La CFE-CGC appelle le prochain Gouvernement à achever le redressement de la filière nucléaire française en s’appuyant sur l’expertise de parties prenantes comme le sont les organisations syndicales. Il en va de l’avenir de la filière nucléaire française.

Lire la totalité du communiqué :

CFE Energies

GRATUIT
VOIR