La Ministre agit dans la précipitation pour des raisons électoralistes scandaleuses : on touche le fond de la cuve… !

Après un déni de gouvernance à l’égard d’une société cotée, la Ministre de l’Ecologie persiste en affichant publiquement son total mépris pour les salariés de Fessenheim et le Conseil d’administration d’EDF en passant en force.

Ce dimanche 9 avril, le Ministère de l’Ecologie a publié en urgence au Journal Officiel un décret portant abrogation de l’autorisation d’exploiter la centrale de Fessenheim.

Cette urgence n’est justifiée ni industriellement, ni économiquement, ni socialement mais uniquement pour de basses considérations électoralistes.

La CFE Energies saisira le Conseil d’Etat pour faire annuler ce décret pour excès de pouvoir. L’avenir énergétique de la France ne saurait se construire sur des considérations politiciennes et sur un manque total de sens de l’intérêt général.

Lire l'intégralité du communiqué de presse :

 

0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer
+1