La CFE Energies s’oppose plus que jamais à une aberration industrielle, économique et sociale

Après le Comité Central d’Entreprise d’EDF qui a étudié les conclusions des expertises qu’il a diligentées, la CFE Energies s’oppose plus que jamais à la fermeture anticipée de la centrale nucléaire de Fessenheim. Elle appelle le Gouvernement à ne plus s’obstiner et demande à la gouvernance d’EDF de prendre ses responsabilités pour éviter une aberration économique et climatique qui s’avère être une hérésie industrielle et sociale mais aussi destructrice de valeur pour EDF et pour la France !

Lire l'intégralité du communiqué de presse :

CFE Energies

GRATUIT
VOIR