TURPE 5 : une semaine pour agir

La CFE Energies attend de la Ministre de l’Énergie qu’elle passe très vite de la parole aux actes afin de préserver la souveraineté énergétique du pays !

Malgré l’avis défavorable du Conseil Supérieur de l’Energie, la Commission de Régulation de l’Energie (CRE) s’entête à maintenir sa délibération sur le TURPE 5 qui fait fi des enjeux de la transition énergétique et du rôle essentiel des réseaux électriques. Il reste une semaine au Gouvernement pour agir et ainsi préserver une infrastructure essentielle à la souveraineté et à la sécurité énergétiques du pays.

La CFE Energies est plus que jamais mobilisée pour défendre la qualité du service public de distribution d’électricité, la politique industrielle du pays soutenue par les investissements dans les réseaux électriques comme pour la dynamique des territoires. Il appartient désormais au Gouvernement de prendre urgemment ses responsabilités !

Lire le communiqué de presse :

CFE Energies

GRATUIT
VOIR