TURPE 5 : il faut une nouvelle délibération de la CRE

Par courrier du 6 janvier 2017, la CFE Energies en appelle à Mme Ségolène Royal, Ministre de l'Energie, de l'Environnement et de la Mer et à M. Michel Sapin, Ministre de l'Economie et des Finances, pour exiger de la Commission de Régulation de l'Energie (CRE), une nouvelle délibération sur le tarif d'acheminement pour la distribution publique d'électricité.

En effet, le 17 novembre 2016, la CRE a rendu sa décision d'évolution du tarif d'acheminement pour la distribution publique d'électricité, dite TURPE 5 HTA/BT.

Or, cette proposition a fait l'objet lors de son examen par le Conseil Supérieur de l'Energie, d'un avis négatif très sévère qui traduit la totale incompatibilité de ce tarif d'acheminement avec la réussite des ambitions de la Loi pour la Transition Energétique et la Croissance Verte.

De plus, cette décision va aussi à l'encontre de la préservation d'une infrastructure stratégique essentielle à notre souveraineté nationale, celle des réseaux de distribution d'électricité, qui vont être de plus en plus sollicités avec la mutation du système électrique et qui exigent par conséquent que le code régulatoire soit pleinement adapté à cette impérieuse nécessité d'investir dans les réseaux électriques.

 

CFE Energies

GRATUIT
VOIR