La CFE-CGC interpelle le Premier Ministre

A l’heure où l’accord de Paris sur le climat engagé fin 2015 à Paris entre en vigueur, la CFE-CGC réaffirme que la filière nucléaire française est plus que jamais porteuse d’enjeux majeurs de souveraineté et de compétitivité énergétiques et plus largement un atout pour la France, son économie, son industrie, son rayonnement et son indépendance.

Pourtant, sa situation comme ses perspectives ne manquent pas d’inquiéter la CFE-CGC, de la reconfiguration capitalistique des entreprises dont l’Etat est actionnaire aux difficultés des outils industriels d’EDF et d’AREVA en passant par le passage de l’hiver, la relance du programme électronucléaire britannique ou la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim.

Lire la suite :

bouton_telecharger_pdf

CFE Energies

GRATUIT
VOIR